AGENDA du 19 juin au 5 juillet 2013

Mercredi 19 juin

Au titre de mes fonctions de Vice-Présidente en charge des relations internationales, j’accueille une délégation de sénateurs égyptiens. L’échange avec mes homologues égyptiens est passionnant et le climat est détendu, chaleureux. Ils m’ont fait part de la situation politique tendue de l’Egypte, mais rien, dans cet entretien, ne laissait présager le basculement politique qui allait suivre les jours suivants.

Jeudi 20 juin

Je reçois les responsables de l’association Negar, association qui depuis plusieurs années, fait un travail remarquable de promotion de la femme dans la société afghane.

Les responsables m’ont fait part d’un projet, en voie de finalisation, d’une crèche hébergée sur le site de l’Université de Kaboul, afin de permettre aux étudiantes, et aux enseignantes, de pouvoir faire garder leurs enfants et poursuivre ainsi leur formation académique. Cette structure a vu le jour grâce à la participation financière de collectivités territoriales françaises et devrait ouvrir ses portes prochainement.

Jeudi 19 et Vendredi 20 juin, je préside les débats

Mercredi 3 juillet

Le matin, au nom de Jean-Pierre BEL, Président du Sénat, je reçois, dans le cadre d’une visite d’Etat, Monseigneur Fouad TWAL, Patriarche Latin de Jérusalem. En compagnie de Monsieur Jean Pierre VIAL, Sénateur de la Savoie et Président du groupe d’amitié France-Syrie, et de Monsieur Gilbert Roger, Sénateur de la Seine Saint Denis, et Président du groupe d’amitié France-Palestine, nous avons eu un échange soutenu autour de la situation des chrétiens d’Orient, et de la situation de Jérusalem-est. 

J’aurais aimé que cet entretien passionnant, et même surprenant, se poursuive plus longtemps. Ce fut une rencontre mémorable avec une personnalité remarquable.

Image

Mercredi 3 juillet, à l’issue de cette rencontre, je m’envole pour Mulhouse afin de représenter le Sénat et prononcer l’éloge funèbre de mon collègue Jean-Louis Lorrain, Sénateur du Haut-Rhin, en l’Eglise de Landser. Ce fut un moment de très grande émotion et de recueillement, en hommage à un élu dont l’éthique et l’action forçaient l’admiration. Jean-Louis Lorrain était un homme de convictions. Sa foi,  grande et sincère, lui donnait l’énergie nécessaire pour lutter, sur le terrain, tous les jours, pour les plus défavorisés.

A propos barizakhiari

Sénatrice de Paris Membre du Parti socialiste
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s