Agenda commenté de la Semaine du 25 février 2013

LUNDI 25 FEVRIER

– 12H30: Déjeuner de travail à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Les parlementaires parisiens ont échangé avec les élus de la CCIP sur le projet du Grand Paris, et sur les suites de la réforme du réseau consulaire.

En tant que chef de file du groupe socialiste sur le projet de loi de réforme du réseau consulaire en 2010, j’avais consacré une très grande partie de mon temps  à rencontrer les Présidents des CCI et des chambres de métiers et d’artisanat. Cette réforme était indispensable, mais mal ficelée dans le texte de loi qui avait été soumis au Parlement. A l’issue de cette réunion, il me semble qu’il est encore trop tôt pour établir un bilan de la réforme des réseaux consulaires.

Enfin, je me souviens que c’est à l’occasion de ce texte que la condition de nationalité a été supprimée pour les experts-comptables, réduisant un peu plus le périmètre des emplois fermés dans les professions libérales. C’est est un combat politique que j’ai porté au Sénat depuis mon élection.

– 15H: Réunion de travail avec Jean-Louis Guigou, délégué général de l’Institut de Prospective Economique du Monde Méditerranéen.

Je partage avec Jean-Louis Guigou la conviction que les deux rives de la Méditerranée sont complémentaires. Il m’a adressé, il y a quelques mois, un essai intitulé Le Nouveau Monde Méditerranéen. Je l’ai lu avec plaisir car il présente, dans un style clair, les conditions de réussite d’un partenariat entre les deux rives. La Méditerranée est la frontière la plus inégalitaire du monde. L’Europe a le savoir-faire. L’Afrique et le Maghreb ont la démographie, l’espace, les matières premières.  J’ai fait de nombreuses interventions sur l’impératif méditerranéen que vous retrouverez sur ce blog prochainement.

– 16h30: Réunion de travail avec Jean-Pierre Raffarin, avec qui je partage les fonctions de Vice-Président en charge des activités internationales du Sénat. Nous avons préparé ensemble les différents dossiers mis à l’ordre du jour du Bureau du Sénat

MARDI 26 FEVRIER

– Matinée consacrée à la réunion du bureau et la réunion plénière du groupe socialiste du Sénat.

Pierre Moscovici, Ministre de l’Economie et des finances, est venu nous présenter le projet de loi de séparation et de régulation des activités bancaires.

Richard Yung, rapporteur sur ce texte pour le Sénat, a souligné un phénomène inquiétant: apparemment, les différents frais bancaires – commissions de dépassement, agios, etc – sont une source très/trop importante de financement des banques.

15h30: rencontre avec deux chercheurs travaillant sur le fait religieux

16h30: j’ai accueilli, au côté de Jean-Pierre BEL, Président du Sénat, une délégation malienne.  L’entretien que nous avons eu était passionnant. J’ai retenu de cette rencontre que l’intervention française au Mali était une conséquence directe de la guerre libyenne: trop d’armes ont circulé, trop de mercenaires  se sont retrouvés au « chômage technique ». La zone Nord-Malienne a permis à ses hommes de structurer un territoire de trafic fort lucratif. Il fallait intervenir. La délégation malienne a affirmé que le Mali allait oeuvrer pour la réconciliation nationale. Cette délégation a insisté sur le dépôt des armes, et le respect de l’intégrité du territoire malien. Le Mali s’est engagé dans un processus électoral. Les responsables politiques souhaitent que la participation soit très forte, afin de garantir la légitimité du pouvoir qui sera ainsi désigné.

18h: j’ai assisté à une cérémonie de remise de décoration à l’Elysée. Edgar Morin, et DJOURA, immense chanteuse algérienne, ont été décorés par François Hollande.

19h00: rencontre convivial entre parlementaires et Cecile DUFLOT, ministre du logement et de l’égalité du territoire.

MERCREDI 27 FEVRIER

– Après un petit-déjeuner de travail avec le groupe d’amitié France-Maroc, matinée consacrée à la réunion du bureau du Sénat.

– Après-midi où je planche sur un texte sur la Méditerranée.

JEUDI 28 FEVRIER

– Matinée de travail, toujours sur la Méditerranée, où je développe notamment les relations franco-algérienne.

– 15h: Après les questions cribles sur la compétitivité, je préside la séance consacrée à la reconnaissance du vote blanc, et l’expérimentation des maisons de naissance.

A propos barizakhiari

Sénatrice de Paris Membre du Parti socialiste
Cet article a été publié dans VICE-PRESIDENCE DU SENAT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s